Pourquoi Hisseo ?

Nous sommes des amoureux de la Méditerranée.
Nous avons constaté les impacts concrets du transport conventionnel.
Nous connaissons la force du vent et de la navigation à la voile.
Nous sommes déterminés à agir pour changer de cap.
Nous croyons à la force du collectif pour relever ce défi !

Aujourd’hui, 90% des marchandises transitent par les mers, avec des impacts significatifs

Impact carbone

Si le transport maritime était un pays, il serait le sixième le plus émetteur de gaz à effet de serre au monde, entre le Japon et l’Allemagne.

Impact sur la qualité de l’air

et donc sur la santé : 60 000 décès prématurés par an seraient liés au transport maritime dans les villes portuaires

impact sur la biodiversité marine

Marées noires, dégazage sauvage, espèces invasives transportées involontairement, perturbations sonores pour les cétacés.

Impact social

La généralisation du système des pavillons de complaisance – 2/3 des cargos – décharge les armateurs de leurs responsabilités.

La transport à la voile, une alternative responsable et immédiatement disponible

Vraiment propre

Le vent est une énergie abondante, gratuite et sans concurrence d’usage à terre.

Écologique

Neutre en carbone à l’usage, préservant la biodiversité et la santé des habitants des zones portuaires. 

Fiable

Il embarque aujourd’hui 
des technologies modernes : prévisibilité météo, optimisation du routage, matériaux, etc.

La France en tête de pont de la propulsion vélique

1.

La filière française a le vent en poupe, avec des acteurs essentiellement positionnés sur la côte atlantique.

2.

Des sociétés pionnières sur la côte atlantique ont démontré la viabilité économique du fret à la voile.

3.

Aujourd’hui, les acteurs du transport à la voile se concentrent essentiellement sur la ligne Europe – 
États-Unis.

Tout reste à faire
en Méditerranée, espace maritime sous pression

Intensité du trafic

La Méditerranée est l'une des zones maritimes les plus fréquentées au monde : 25% du trafic maritime mondial y transite. Elle est traversée par des routes maritimes cruciales, dont le détroit de Gibraltar et le canal de Suez.

Effet du dérèglement climatique

Selon le GIEC, la Méditerranée est particulièrement vulnérable aux effets des changements climatiques : augmentation prévue de 2,2° d'ici 2040 et acidification de la mer.

Biodiversité marine menacée

Selon le Programme des Nations Unis pour l’Environnement, la Méditerranée est l’une des zones marines les plus riches et les plus menacées au monde en terme de biodiversité.

C’est le défi que nous voulons relever !
Soutenez le projet en devenant sociétaire Hisseo.

LE CALENDRIER DU PROJET

2023

Étude de faisabilité
Création de la coopérative
Début des études techniques

2024

Partenariats commerciaux
Levée de fonds
Finalisation des études

2025

Construction du navire
Création 12 ETP

2026

Premières traversées

FAQ

Le transport à la voile est généralement plus lent que le transport avec des énergies fossiles mais l’écart se réduit sur des petites distances, comme celles que nous comptons faire en Méditerranée.

Nous sommes davantage dépendant des conditions de navigation mais avons l’avantage de pouvoir effectuer des lignes directes là où les portes conteneurs feront plusieurs étapes avant d’arriver à destination.

Les contraintes techniques (tailles des voiles notamment) font que le transport par voiliers-cargo ne pourra jamais concurrencer immenses porte-conteneurs sur la capacité de charge.

Certains porte-conteneurs peuvent transporter jusqu’à 200 000 tonnes de marchandises quand nous n’en transporterons que 100.

En revanche, cette course au gigantisme pose de nombreux problèmes écologiques (pollution sonore, engorgement des ports principaux, etc.)

Oui, notre voilier-cargo est conçu pour être efficace dans les conditions propres à la mer Méditerranée.

Nous disposons des meilleures technologies de routage et de l’expérience de notre équipe pour optimiser nos roues.

Nous nous autorisons également une utilisation maximale du moteur de 10% pour aller “chercher le vent” le cas échéant.

Le transport à la voile est le mode de transport maritime le plus respectueux de l’environnement. 

Selon l’ADEME, le transport à la voile émet 10 fois moins de CO2 que le transport avec des énergies fossiles. 

Soit 2g de CO2 / tonne de marchandise / km contre 24 g/CO2/km pour les navires classiques.

Pétole ou beaucoup de vent : les marins le savent, la Méditerranée n’est pas la mer la plus simple en matière de vent. 

Un défi qui ne nous effraie pas, au contraire ! Notre bateau sera conçu pour ces conditions particulières et sera notamment efficace pour remonter au vent et pour avancer par petit temps.

Aujourd’hui, le prix du fret de marchandises est très bas, du fait notamment des surcapacités des chargeurs. 

Les externalités négatives ne sont pas encore prises en compte et rendent le prix du transport à la voile comparativement cher.

Nous devons donc convaincre des chargeurs engagés qui pensent un monde après-pétrole et sont prêts à faire l’effort financier pour être vertueux sur l’ensemble du cycle de vie de leur produit.

Tout savoir sur le transport à la voile avec le livre blanc de Windship

  • Les enjeux de la décarbonation du transport maritime
  • Les modes de propulsion par le vent au XXIème siècle
  • Les perspectives de développement industriels
  • Les forces et les attentes de la filière française